GAUEKO-EthEra

GAUEKO-EthEra est un groupe de travail du laboratoire de recherche associatif de l’OCG.

Axe majeur de GAUEKO, EthEra est principalement voué à la dialectologie gasconne mais s’ouvre également, dans la tradition de l’école ethnolinguistique de Gascogne impulsée par Jean Séguy, à l’étude des phénomènes historiques et socioculturels susceptibles d’avoir influencé le développement du gascon.

Les projets de dialectologie

Ethnographie

Nos collectages.


Conjugaison

Le gascon est l’ensemble des parlers de son domaine linguistique. Pour être au plus proche de ces parlers, il est utile de les rassembler en sous-ensembles et d’en décrire les particularismes. Évidemment, ces séparations sont plutôt les vues d’un esprit analytique qui classe les dialectes comme il classerait les espèces de papillons. En réalité, les parlers s’imbriquent les uns dans les autres, de façon progressive, presque quantique, dans un continuum linguistique dépassant les frontières gasconnes.

La conjugaison est un des aspects les plus importants de la grammaire d’une langue. Le but de ces travaux – élaborés en grande partie grâce à l’Atlas Linguistique de la Gascogne vol. V dédié au verbe – est à la fois :
– descriptif : quasiment toutes les variantes des conjugaisons y sont transcrites.
– prescriptif : dans un premier temps, sont notées les conjugaisons majoritaires de la zone concernée, puis les formes moins communes et enfin les formes très minoritaires.

Publications liées

  • 🔗 B. Muret : Conjugaisons gasconnes : parler maritime noir du Bas-Adour (Labourd, Seignanx, Pays de Gosse), 2021
  • 🔗 B. Muret : Conjugaisons gasconnes : parler maritime noir marensinois (Maremne, Marensin, Brassenx, Born), 2021
  • 🔗 B. Muret et P. Lartigue : Conjugaisons gasconnes : parler maritime noir de la Grande Lande et du Pays de Born, 2021
  • 🔗 G. Balloux et N. Laporte : Parler bazadais, Bayonne, 2022
  • 🔗 G. Balloux et S. Séré : Parlers nord-gascons garonnais, 2022

Grammaire

Le gascon est une langue codifiée, déterminée, logique mais libre comme le sont les parlers « naturels », ceux qui ont émergé au travers des âges pour devenir des outils de communication précis. Et même s’il est malaisé de canaliser un ruisseau tortueux, c’est à dire de faire rentrer dans des cases grammaticales un idiome non-normalisé, nous nous y sommes essayé.

Publications liées

  • 🔗 R. Lassalle : Grammaire gasconne du parler de la Grande-Lande et du Born (à travers les écrits de Félix Arnaudin), 2017
  • B. Muret : à paraître

Les projets connexes

Histoire et archéologie

  • 🔗 B. Caule : « Un roi-guerrier landais (il y a environ 2 200 ans). Nouvelles données et réflexions sur l’âge du Fer en Gascogne et Pays basque », Bulletin de la société de Borda, 2e tri., 2019, p. 145-168
  • 🔗 B. Caule : Nos voisins les Gaulois : l’âge du Fer entre Garonne et Pyrénées, 2021
  • 🔗 B. Caule : La Gascogne mystérieuse : légendes médiévale, 2022
  • B. Caule : « La Gascogne épique ou la geste des gascons. Première partie », Bulletin de la Société de Borda, 2022, à paraître
  • B. Caule : « La Gascogne épique ou la geste des gascons. Seconde partie », Bulletin de la Société de Borda, à paraître
  • B. Caule : Le mythologique dans les contes et les légendes de Gascogne et du Pays basque, à paraître