Lou cousiney bourdalés

Adixatz !

Neixut un pè dens la vinha, un pè dens lo pinhadar, xèf Gaby prepausa una cosina rustica e convivala a partir de çò qu’amassa e de produits do lòc servits a la mòda « bordalesa », « benaujanta », « perigòrda », « doblauda », « sauternesa » e « verdelaisiana ». Se quauquas-unas de ses recèptas li estúren transmesas per la familha, d’autas son reapropriacions de vielhas especialitats localas aublidadas, d’autas mèi son totalas creacions.

Né un pied dans la vigne, un pied dans le pignada, chef Gaby propose une cuisine rustique et conviviale issue de cueillette et de produits locaux servis à la mode « bordelaise », « benaugeante », « périgourdine », « doublaude », « sauternaise » et « verdelaisienne ». Si quelques-unes de ses recettes lui ont été transmises par sa famille, d’autres sont des réappropriations de vieux mets locaux tombés dans l’oubli, d’autres encore sont de totales créations.

Aujourd’hui, chef Gaby vous propose ses fameux…

Bire-tout-souls

Ingrédients (pour une trentaine de beignets) :
  • 210 g de farine
  • 50 g de fécule de maïs
  • 15 cL d’eau
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • 2,5 cL de rhum
  • ½ sachet de levure
  • Huile
Préparation :
  • Verser dans un saladier la farine et la fécule. Ajouter l’eau et la levure et commencer à remuer avec une baguette en bois. Ajouter les sucres et le rhum. Homogénéiser.
  • Faire chauffer de l’huile dans une poêle. Former de petites cuillerées arrondies de pâte (avec une cuillère à café) et les faire frire des deux côtés. La texture permet aisément de déposer les cuillerées dans la poêle sans qu’elles se défassent. Déguster les bire-tout-souls de préférence chauds, par exemple trempés dans du sucre ou du fromage blanc.

Remarque :
J’avais trouvé ce terme de bire-tout-souls (tourne-tout-seuls)  sur le site internet de Monségur (33). Il semble que cela se réfère aux pets-de-nonne, mais j’ai réinventé une recette.

Servez !

(Re)découvrez d’autres recettes de chef Gaby !

🛸